Menu icoMenu232White icoCross32White
Présentation BAMA 2020 2019 2018 2017 Archives d'enquêtes Le TFF TFF 2 TFF 3 TFF 4 TFF 5 TFF 6 TFF 7 TFF 8 TFF 9 TFF 10 Dossier courses hippiques 2016 sommaire Dossier 2016 p1 Dossier 2016 p2 Dossier 2016 p3 Dossier 2016 p4 Dossier 2016 p5 Dossier 2016 p6 Dossier 2016 p7 Dossier 2016 p8 Dossier 2016 p9 Dossier 2016 p10 Dossier 2016 p11 Dossier 2016 p12 Dossier 2016 p13 Dossier 2016 p14 Dossier 2016 p15 Dossier 2016 p16 Dossier 2016 p17 Dossier 2016 p18 Dossier 2016 p19 Dossier 2016 p20 Dossier 2016 p21 Dossier 2016 p22 Dossier 2016 p23 Dossier 2016 p24 Dossier 2016 p25 Dossier 2016 p26 Dossier 2016 p27 Dossier 2016 p28 Dossier 2016 p29 Dossier 2016 p30 Dossier 2016 p31 Dossier 2016 p32 Dossier 2016 p33 Dossier 2016 p34 Dossier 2016 p35 Dossier 2016 p36 lexique Dossier 2016 lexique p1 Dossier 2016 lexique p2 Dossier 2016 lexique p3 Dossier 2016 lexique p4 Dossier 2016 lexique p5 Dossier 2016 lexique p6 Dossier 2016 lexique p7 Dossier 2016 lexique p8 Dossier 2016 lexique p9 Dossier 2016 lexique p10 Dossier 2016 lexique p11 Dossier 2016 lexique p12 Complément Dossier courses hippiques p1 Complément Dossier p2 Complément Dossier p3 Complément Dossier p4 Compélment Dossier p5 Complement Dossier p6 Complément Dossier p7 Complément Dossier p8 Complément Dossier p9 Complément Dossier p10 Complément Dossier p11 Complément Dossier p12 Complément Dossier p13 Complément Dossier p14 Complément Dossier p15 Complément Dossier p16 Complément Dossier p17 Complément Dossier p18 Tribunaux Presse Pétitions Enquêtes

Conclusion


Malgré nos multiples présences et interventions sur ces dernières années, aucune amélioration n’a pu être constatée dans cet univers où le bien-être du Cheval n’est pas une priorité.


Pourtant le Ministre de l’Agriculture a précisé dans son courrier qu’au cours de l’année 2016, la réglementation relative à la détention et au traitement des équidés serait modifiée. Comment une réglementation peut être modifiée si elle n’existe pas ? De plus, aucun encadrement des pratiques n’est assuré puisqu’en 2017 rien n’a changé.


Alors que ce même Ministre a présidé le 05 avril 2016 la section « bien-être animal » du Conseil National d'Orientation de la Politique Sanitaire Animale et Végétale (CNOPSAV) afin de valider le plan d’action 2016-2020 en faveur du bien-être animal. Il a salué l’élaboration de ce plan dont l’objectif est de placer le respect du bien-être animal au coeur de la stratégie agricole de notre pays : http://agriculture.gouv.fr/nouveau-plan-dactions-en-faveur-du-bien-etre-animal et : http://agriculture.gouv.fr/une-nouvelle-strategie-globale-pour-le-bien-etre-des-animaux .


Ce plan d’action, devrait concerner tous les animaux et non pas seulement les animaux d’élevage et de compagnie.


Il a été créé dans le même temps le Centre National de Référence sur le Bien-Être Animal (CNR BEA) : http://agriculture.gouv.fr/20-actions-prioritaires-en-faveur-du-bien-etre-animal .


Notre pays se trouve donc en possession de très bons outils de travail afin d’améliorer le sort de tous les animaux, il est urgent de les mettre réellement en pratique.


Ce dossier a été réalisé par les membres de l’A.S.P.A. Vosges dont certaines personnes ont des connaissances approfondies du Monde du Cheval et de leur mode de vie.


Notre intervention sur ces hippodromes durant les saisons hippiques n’ont pas eu pour but de semer la zizanie sur ces lieux, mais de se rendre compte des mauvais traitements infligés aux chevaux et de prouver des manquements au respect et au bien-être de l’animal.


Notre objectif est d’apporter une preuve sur la réalité et faire en sorte qu’il soit inséré dans la réglementation des courses de trot attelé et de galop, une annexe sur le bien-être des chevaux et :


-Interdisant l’accés dans les hippodromes aux chevaux de moins de trois ans.
-Interdisant de monter sur un cheval de moins de deux ans et demi dans les centres d’entraînements.
-stipulant les artifices autorisés et/ou interdits, en soumettant ces textes à des personnes de la Protection Animale, spécialistes des chevaux,
-Pour les artifices autorisés, en indiquer la taille, le poids, la matière et la nature de leur utilisation,
-Définissant exactement et précisément ce qu’est un acte de maltraitance,
-Indiquant le nombre de coups de cravaches maximum autorisé,
-Listant les amendes relatives à tout acte relevant de mauvais traitement,
-Précisant les condamnations pénales pour mauvais traitement ou acte de cruauté,
-Condamnant les hippodromes, les centres d’entraînements et leurs responsables qui laisseraient faire des actes de mauvais traitements.

 

34/36