Menu icoMenu232White icoCross32White
Présentation BAMA 2020 2019 2018 2017 Archives d'enquêtes Le TFF TFF 2 TFF 3 TFF 4 TFF 5 TFF 6 TFF 7 TFF 8 TFF 9 TFF 10 Dossier courses hippiques 2016 sommaire Dossier 2016 p1 Dossier 2016 p2 Dossier 2016 p3 Dossier 2016 p4 Dossier 2016 p5 Dossier 2016 p6 Dossier 2016 p7 Dossier 2016 p8 Dossier 2016 p9 Dossier 2016 p10 Dossier 2016 p11 Dossier 2016 p12 Dossier 2016 p13 Dossier 2016 p14 Dossier 2016 p15 Dossier 2016 p16 Dossier 2016 p17 Dossier 2016 p18 Dossier 2016 p19 Dossier 2016 p20 Dossier 2016 p21 Dossier 2016 p22 Dossier 2016 p23 Dossier 2016 p24 Dossier 2016 p25 Dossier 2016 p26 Dossier 2016 p27 Dossier 2016 p28 Dossier 2016 p29 Dossier 2016 p30 Dossier 2016 p31 Dossier 2016 p32 Dossier 2016 p33 Dossier 2016 p34 Dossier 2016 p35 Dossier 2016 p36 lexique Dossier 2016 lexique p1 Dossier 2016 lexique p2 Dossier 2016 lexique p3 Dossier 2016 lexique p4 Dossier 2016 lexique p5 Dossier 2016 lexique p6 Dossier 2016 lexique p7 Dossier 2016 lexique p8 Dossier 2016 lexique p9 Dossier 2016 lexique p10 Dossier 2016 lexique p11 Dossier 2016 lexique p12 Complément Dossier courses hippiques p1 Complément Dossier p2 Complément Dossier p3 Complément Dossier p4 Compélment Dossier p5 Complement Dossier p6 Complément Dossier p7 Complément Dossier p8 Complément Dossier p9 Complément Dossier p10 Complément Dossier p11 Complément Dossier p12 Complément Dossier p13 Complément Dossier p14 Complément Dossier p15 Complément Dossier p16 Complément Dossier p17 Complément Dossier p18 Tribunaux Presse Pétitions Enquêtes

 

 

Le gros anneau, qui fait le tour de la mâchoire inférieure du cheval, sert à empêcher le cheval de passer sa langue au-dessus du mors.


Dans l’après-midi, on vient nous demander nos tickets, et nous préciser que les écuries étaient interdites au public. Nous constatons toutefois un large éventail de visiteurs parfois accompagnés d’enfants et de chiens tenus en laisse aux abords de ces écuries et … la présence d’une nouvelle pancarte

« Ecuries interdites au public », inexistante les précédentes fois.

 

Pourquoi ne pas inscrire franchement "ECURIES INTERDITES A L’ASPA" ! Etant donné que malgré cette pancarte les visiteurs étaient nombreux et étaient libres d’aller où bon leur semblait !


Lors de la dernière course montée, nous nous rapprochons d’une trentaine de mètres de la remorque de départ (lieu public, où circulaient des golfeurs, entre autres). L’Officiel, chargé de donner le départ de la course, nous a demandé, sur un ton nerveux, de retourner vers le public, et a précisé que nous n’avions rien à faire à cet endroit. Ne voulant pas créer d’incidents, nous obtempérons.


Ce jour-là, nous constatons vraiment que notre présence dérange de plus en plus, que la tension monte de la part des organisateurs et de certains éleveurs. Heureusement, certains d’entre eux nous accueillent et discutent volontiers avec nous, et … bizarrement, leurs chevaux ne disposent pas de tous ces artifices.


La question est : Ne serions-nous pas en train de poser problème aux éleveurs, utilisateurs de tous ces instruments de torture ?

 


Dimanche 22 juillet 2012


Les choses semblent bouger. On vient me voir pour nous montrer une copie de deux photos adressées par la société organisatrice nationale de courses. Les photos, de mauvaise qualité, montrent un type de licol, qui a blessé la gorge d’un cheval. Il semblerait que ce modèle ne soit plus toléré sur les champs de course.
Nos visites dominicales nous ont apporté notre lot de surprises !

 

11/36