Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

 

Notre mascotte Hakira

                                                                                                          Photo ASPA Vosges

 

L’histoire de Hakira commence le 25 janvier 2013, lorsque notre association reçoit un appel l’informant qu’une chienne vit dans ses excréments dans une grange.

 

Hakira de Maxonchamp, une chienne Berger Allemand, née le 28 avril 2012 dans un élevage, a été sous-nourrie, abandonnée dans ses excréments par son propriétaire et a même risqué d’être euthanasiée si le vétérinaire consulté de REMIREMONT n’avait pas fait preuve de compassion et surtout de professionnalisme en refusant de la faire mourir car elle n'était pas malade.

 

Nous la récupérons le 30 janvier 2013, à l’âge de 9 mois, avec encore moins de poils que sur la vidéo, dans un état de maigreur atroce, atteinte de gale et en état de cachexie* avancée.

 

Nous avons donc déposé plainte contre le propriétaire qui a été jugé et condamné par le Tribunal de Police d’Épinal pour mauvais traitements infligés sans nécessité à un animal domestique.

 

 

                      

                                       

Divers médias ont réagi à l’incroyable histoire de Hakira qui n’aurait pas survécu un mois de plus si elle n’avait été secourue et soignée à temps.

 

Nous avons été très touchés par la générosité des gens et avons reçu beaucoup de messages d’encouragement et de remerciement de tout le département et d’ailleurs. L’émotion était telle que des personnes pleuraient au téléphone et continuent toujours de prendre de ses nouvelles.

 

 

Nous remercions toutes ces personnes, car le sauvetage d’Hakira n’a pas été simple. Il a fallu s’armer de beaucoup de patience, de douceur et d’amour pour qu’elle soit ce qu’elle est aujourd’hui ; une chienne d’une grande intelligence et d’une affection sans limite.

Un an et demi ont été nécessaires pour qu’elle se rétablisse. Et du fait de son manque de nourriture prolongé, elle est obligée d’avoir deux repas par jour. Son dos s’est bien redressé mais reste légèrement bombé.

 

 

Hakira vit actuellement chez le Président de l’ASPA, où elle reçoit toute l’attention et l’amour qu’elle devait recevoir et que chaque animal mérite.

C’est ainsi qu’elle est devenue « notre mascotte » et c’est ainsi que continue cette histoire qui nous a tant émus.

 

L'ensemble des photos de cette page ont été prises et appartiennent à l'ASPA Vosges

*État d'affaiblissement et d'amaigrissement extrêmes, lors d'une dénutrition ou de la phase terminale de certaines maladies.