Menu icoMenu232White icoCross32White
Présentation BAMA 2020 2019 2018 2017 Archives d'enquêtes Le TFF TFF 2 TFF 3 TFF 4 TFF 5 TFF 6 TFF 7 TFF 8 TFF 9 TFF 10 Dossier courses hippiques 2016 sommaire Dossier 2016 p1 Dossier 2016 p2 Dossier 2016 p3 Dossier 2016 p4 Dossier 2016 p5 Dossier 2016 p6 Dossier 2016 p7 Dossier 2016 p8 Dossier 2016 p9 Dossier 2016 p10 Dossier 2016 p11 Dossier 2016 p12 Dossier 2016 p13 Dossier 2016 p14 Dossier 2016 p15 Dossier 2016 p16 Dossier 2016 p17 Dossier 2016 p18 Dossier 2016 p19 Dossier 2016 p20 Dossier 2016 p21 Dossier 2016 p22 Dossier 2016 p23 Dossier 2016 p24 Dossier 2016 p25 Dossier 2016 p26 Dossier 2016 p27 Dossier 2016 p28 Dossier 2016 p29 Dossier 2016 p30 Dossier 2016 p31 Dossier 2016 p32 Dossier 2016 p33 Dossier 2016 p34 Dossier 2016 p35 Dossier 2016 p36 lexique Dossier 2016 lexique p1 Dossier 2016 lexique p2 Dossier 2016 lexique p3 Dossier 2016 lexique p4 Dossier 2016 lexique p5 Dossier 2016 lexique p6 Dossier 2016 lexique p7 Dossier 2016 lexique p8 Dossier 2016 lexique p9 Dossier 2016 lexique p10 Dossier 2016 lexique p11 Dossier 2016 lexique p12 Complément Dossier courses hippiques p1 Complément Dossier p2 Complément Dossier p3 Complément Dossier p4 Compélment Dossier p5 Complement Dossier p6 Complément Dossier p7 Complément Dossier p8 Complément Dossier p9 Complément Dossier p10 Complément Dossier p11 Complément Dossier p12 Complément Dossier p13 Complément Dossier p14 Complément Dossier p15 Complément Dossier p16 Complément Dossier p17 Complément Dossier p18 Tribunaux Presse Pétitions Enquêtes

Puis, j'ai fait le tour du cheval qui rentrait aux écuries, j'ai vu qu'il saignait beaucoup sur les flancs..

 

Les insultes fusaient de toutes parts, on se mettait devant moi, quelqu’un a mis son cheval en travers de ma route. Lorsque le cheval est arrivé à la douche, on m'a demandé de partir car l'accès était interdit aux visiteurs pourtant je remarque la présence de nombreuses personnes avec des enfants et des chiens. N’obtempérant pas à sa demande, il a pris le jet d'eau et m'a aspergé ainsi que mon appareil photo.

 

Je lui ai demandé son nom, il m'a invité à le suivre au bureau des commissaires où un comité d'accueil m'attendait. Une personne de forte corpulence m'a poussé et m'a dit qu'il ne fallait pas que je me trouve seul quelque part avec lui car cela irait très mal pour moi.


Puis on minimise ce qui s’est passé en me disant que j'avais juste reçu quelques gouttes d'eau par la personne qui lavait son cheval et qu’en se tournant vers moi, m'a un peu arrosé. (J'étais quand même trempé sur tout le haut du corps !!).
La fille qui m'empêchait de prendre des photos a téléphoné à la gendarmerie.


Quand les gendarmes sont arrivés, je me suis vite rendu compte que j'avais affaire à une bande de menteurs qui racontait tout et n'importe quoi. La fille voulait déposer plainte car je l'avais soi-disant bousculé et pris en photo. Le gendarme lui a expliqué que ce n'était pas interdit de prendre des personnes en photo mais que seul l'usage en était interdit. J'évite au maximum de prendre des personnes en photo car cela m'évite de devoir flouter les visages.


Puis le responsable a essayé de calmer le jeu en disant (à deux reprises) à la fille et aux gendarmes que ce n'était pas la peine de perdre du temps à se lancer dans de la paperasse (dépôt de plainte). N'y aurait il pas là une certaine crainte ?


J’ai demandé pourquoi beaucoup de visiteurs allaient et venaient librement aux écuries, malgré la pancarte interdisant l’accès, alors que moi on m’interdisait de m’y rendre. On m’a répondu : «C’est vous qu’on ne veut pas».


En repartant, un des gendarmes m'a conseillé de ne pas déposer plainte. Toutes ces personnes le feraient aussi et avec une multitude de témoins, ce qui ne serait pas bénéfique pour le dossier que nous allions constituer.


Suite à ces agressions, nous avons été contraints de cesser nos visites dominicales sur cet hippodrome.
Nous avons par la suite continué de finaliser le dossier et l’avons remis à notre Avocat pour une relecture et rectifications afin de ne pas nous mettre en infraction avec ce que nous n’avons pas le droit de publier.


En conséquence, nous avons décidé de retourner sur cet hippodrome pour constater de nouveau les infractions et voir s’il y a eu des améliorations après nos nombreuses visites.

 

17/36