Le 20 août 2016 à Rémoville

Nous sommes allés rencontrer un éleveur bio, propriétaire de 350 moutons, qui a subi une attaque très importante le 08 août 2016.

En arrivant dans le parc situé à une cinquantaine de mètres de sa ferme, il a eu la très désagréable surprise de trouver 13 agneaux morts et beaucoup de blessés.

2016 10 05 16h15 pieges photos tff balleville essart 2

Les jours suivants, il a dû se résigner à en faire euthanasier car ils souffraient trop et ne pouvaient survivre ; au total ce sont 28 agneaux qui sont morts en une attaque.

Il a également eu trois autres attaques avec 4 moutons morts dans un autre parc situé à trois kilomètres.

Malgré ce sinistre constat, il n’est pas hostile au loup et considère que tout le monde doit pouvoir cohabiter, mais il ne veut plus subir de pertes aussi importantes.

Désemparé et étant sceptique sur ce système de protection, il accepte toutefois que l’on vienne lui en installer un.

Le samedi 20 août 2016, 10 guerrières et guerriers de l’ASPA Vosges, dont Susana venue du Portugal pour quelques mois, étaient sur le champ de bataille dès 7h00 pour installer 1400 mètres de TFF et planter 340 piquets dans un parc de 7 hectares.

L’éleveur avait, au préalable, fait le tour du parc avec un gyrobroyeur.

Nous avons pris plus de pauses que d’habitude pour nous réchauffer à cause de la pluie continue et du vent glacial. A 12 heures, le parc était électrifié et protégé.

 

2016 08 20 aspa vosges pose tff balleville 01 1

 

L’éleveur, fort sympathique, est venu nous apporter un apéritif bio sans alcool de sa fabrication et nous a remerciés pour notre travail.

C’est la première fois, depuis toutes ces installations, qu’un éleveur nous offre quelque chose. Force est de constater que les mentalités changent petit à petit.

Après un repas rapide, nous sommes repartis frigorifiés.