Chat blessé par plombs à Rainville (2009)

Le vendredi 27 février 2009, je reçois un appel téléphonique d'une personne m'informant qu'elle a trouvé ce jour vers 14h00 un chat mâle roux et blanc poils longs près de chez elle, il ne pose pas sa patte arrière droite et il a beaucoup de mal à se déplacer.

                                      

lle l'a conduit chez les vétérinaires de Vicherey qui lui ont rasé la patte, le chat avait plein de petites lésions et un gros hématome bleu ; il a été endormi, rasé à l'endroit des plaies qui ont été nettoyées. Un plomb a été extrait de la cuisse.

Cette personne nous a apporté le chat le samedi 28 février vers 10h00, elle a précisé que le maire ne savait pas à qui il appartenait et lui a conseillé de le mettre dans un refuge car les gens du village en ont marre de le voir traîner. Elle m'a laissé le plomb prélevé.

Le jeudi 05 mars, j'ai conduis le chat chez nos vétérinaires de Vittel car il boîte toujours, il aurait pris une volée de plomb sur l'arrière droit, à la radio on voit environ une quinzaine de plombs se situant dans toute la profondeur des chairs ; si il boîte, cela peut être dû à la position de plombs sur les ligaments. Un rapport va être effectué.

                                               

Le vendredi 06 mars, je suis allé déposer plainte contre X à la gendarmerie de Châtenois pour acte de cruauté envers un animal domestique.

Le mardi 10 mars, le vétérinaire de Vittel m'a fourni son rapport, suite à l'examen du chat, que j'ai transmis à la gendarmerie de Châtenois avec le plomb ainsi que mon rapport.

Le mardi 10 mars à 18h45, j'ai téléphoné au maire de Rainville qui m'a informé qu'il trouvait ce geste stupide et qu'il ferait son possible pour nous aider à retrouver l'auteur ; il a ajouté qu'il en parlerait au prochain conseil municipal.

Chawan vit aujourd'hui chez le Président, il ne boîte plus mais vivra toute sa vie avec les plombs dans le corps ; il faut faire attention de ne pas appuyer sur sa cuisse quand on le soulève mais Il est maintenant heureux de vivre sa vie de chat autant dehors en pleine liberté que dans la maison à proximité de la cheminée. Il adore qu'on le porte et qu'on le caresse.


A ce jour, l'auteur de cet acte barbare n'est toujours pas retrouvé, nous vous demandons de nous aider si vous avez vu quelque chose, si vous avez des soupçons ou si vous avez entendu des paroles pouvant avoir un lien avec cette affaire.

Nous vous garantissons l'anonymat le plus complet ; notre seul but est de faire condamner cette personne afin qu'il ne recommence plus.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau